Membres du conseil consultatif

Cadre de référence

Linda Ferguson, RN, BSN, PGD (Cont Ed.), MN, PhD

Présidente

Ferguson

Linda Ferguson, RN, PhD, est professeure au College of Nursing de la University of Saskatchewan.  Son baccalauréat, sa maîtrise ainsi que son doctorat sont tous dans le domaine des sciences infirmières.  De plus, elle détient un diplôme d’études supérieures en formation continue.  Depuis plus de vingt ans, elle enseigne au College of Nursing.  Avant cela, elle a enseigné à la Saskatchewan Institute of Applied Arts and Sciences, Kelsey Campus. Elle est présentement directrice du Centre for the Advancement of the Study of Nursing Education and Interprofessional Education (CASNIE).  Une grande partie de sa recherche est centrée sur la formation en sciences infirmières, en particulier sur les méthodes didactiques ou pédagogiques utilisées en formation infirmière.  Ses travaux portent actuellement sur l’apprentissage et le mentorat en milieu de travail, le préceptorat, et les perceptions du mentorat de la part des mentors et protégés.  Elle a été présidente de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) et de l’ACESI – région de l’Ouest.  Elle siège actuellement au conseil des gouverneurs de la University of Saskatchewan, à titre de représentante du corps professoral élue.

Sandy DeLuca, RN, PhD

DeLuca

Susan Duncan, IA, Ph. D., est professeure et directrice de l’école des sciences infirmières à la University of Victoria. Elle a enseigné la théorie et la pratique infirmière dans des programmes de 1er cycle et de cycles supérieurs en plus d’occuper des postes de haute direction à l’université. Sa recherche traite surtout des soins infirmiers en santé communautaire, de politiques en matière de santé et de la formation infirmière. Elle a siégé aux conseils d’administration d’organismes en soins infirmiers et en santé œuvrant aux niveaux régional, provincial et national pour adopter des politiques progressistes en matière de santé publique. Enfin, elle a publié et présenté plusieurs articles sur la formation et la profession infirmière. Elle apporte une perspective mondiale à son travail.

 

 

Linda Johnston, PhD FEANS FAAN

La professeure Linda Johnston est doyenne à la faculté de sciences infirmières Lawrence S. Bloomberg, à la University of Toronto. Professeure invitée à la Soochow University, au Second Hospital of Shandong University et au Xiangya Hospital de la Central South University en Chine, elle est également professeure honoraire à la University of Melbourne en Australie, à la University of Hong Kong et à la Vanderbilt University aux États-Unis. De plus, elle est membre de l’American Academy of Nursing et de la European Academy of Nursing Science (EANS). Ses recherches portent sur la chirurgie néonatale et ses conséquences émotionnelles, sociales et physiques à long terme chez les bébés et les familles, ainsi que sur l’incidence des initiatives mondiales en matière de santé néonatale. Ses intérêts en matière de politique comprennent le cheminement de carrière universitaire et clinique, mais aussi l’avancement de la profession infirmière dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Janet Landeen, BScN, MEd, PhD, I-FCNEI

Landeen

La Dre Janet Landeen est professeure agrégée à l’école des sciences infirmières de la McMaster University à Hamilton, en Ontario. Après avoir travaillé 14 ans en soins infirmiers psychiatriques tant dans les hôpitaux qu’au sein d’organismes communautaires, elle a rejoint la McMaster University en 1987. Au début, elle a été nommée conjointement au Programme de schizophrénie de Hamilton. Elle est employée à temps plein de l’école des sciences infirmières depuis 1998, où elle a été doyenne adjointe du programme de formation infirmière de 1er cycle de 2004 à 2012. La Dre Landeen a reçu en 1973 un diplôme de B.Sc. inf. de la University of Connecticut, a terminé sa maîtrise en éducation (programme d’études) de la University of Victoria en 1988 et a reçu un Ph. D. de la University of Toronto (Institute of Medical Sciences) en 2000. Son expertise dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes d’études, notamment la recherche portant sur les méthodes d’enseignement en sciences infirmières, a été reconnue en 2015 lorsqu’elle a reçu le McMaster President’s Award pour sa remarquable contribution  à l’enseignement et à l’apprentissage. En 2015, elle était également récipiendaire du Prix Ethel Johns de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières, un prix décerné en reconnaissance d’un « service exceptionnel dans le domaine de l’enseignement des sciences infirmières au Canada ».

Janine Lennox, RN, MSN

Lennox

Janine Lennox est diplômée de la Toronto East General and Orthopaedic Hospital School of Nursing, 1974. À la recherche d’aventure, elle utilise l’argent de son cadeau de fin d’études pour déménager à Victoria, en Colombie-Britannique où elle obtient son premier emploi à l’institut psychiatrique Eric Martin Institute of Psychiatry. Au cours des années qui suivent, elle déménage à Vancouver pour travailler dans les domaines médicaux et chirurgicaux pour adultes et en soins coronariens.

Désirant enseigner, elle obtient un BScN de la University of British Columbia.  Elle commence à enseigner en 1980 à l’école de sciences infirmières de la Vancouver General Hospital (VGH). Tout en élevant sa famille, elle continue à enseigner en plus de travailler dans d’autres domaines des sciences infirmières comme la cardiologie, greffe de moelle osseuse à la VGH, infirmière surveillante à la Holy Family Hospital et clinicienne à la consultation externe. Janine se joint à la faculté des sciences infirmières du Langara College en 1992.  Elle a enseigné dans une  grande variété de milieux de pratique  et aussi des cours théoriques.  Janine obtient une maitrise en sciences infirmières de la Athabasca University. Sa passion demeure l’enseignement, cependant, elle aime aussi pratiquer dans les milieux de soins infirmiers communautaires.  Elle a participé activement à des projets au Raven Song Community Health Centre liés au soutien de l’enseignement au personnel de bureau en soins primaires, aux services conçus pour interpréter, et à l’intégration de l’outil d’évaluation Minimum Data Set InterRai pour les soins communautaires. Janine est membre du Xi Eta, le chapitre local de Sigma Theta Tau, la Société honorifique – Honour Society for Nursing.  Elle aime voyager et cuisiner.  Elle collectionne des chaudrons et des casseroles de haute qualité – un passe-temps qu’elle considère presque’une assuétude!

Florence Myrick, RN, PhD, I-FCNEI

Flo

La Dre Myrick est une universitaire et une chercheuse hors pair qui a dédié sa carrière à la poursuite de l’excellence en matière de formation en sciences infirmières. Une fois son Ph. D. en sciences infirmières en main (de la University of Alberta en 1998), elle s’est consacrée à la recherche sur la formation professionnelle. Son programme de recherche a porté en particulier sur le préceptorat. Plus récemment, elle a reçu des fonds du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour réaliser diverses études sur le préceptorat dans une perspective infirmière et interprofessionnelle. Par ailleurs, la Dre Myrick jouit d’une reconnaissance nationale et internationale pour son travail de grande qualité, comme en témoignent la publication d’un livre, de plusieurs chapitres de livres et de nombreux articles révisés par des pairs. À l’heure actuelle, elle finit un deuxième ouvrage sur l’enseignement clinique. En dehors de son programme de recherche, elle incarne l’excellence dans le domaine de la formation, tel qu’attesté par les nombreux prix décernés en reconnaissance de son acuité d’esprit en tant que professeure à la University of Alberta, entre autres le prix d’excellence en enseignement des sciences infirmières de l’ACESI et le prix de la Alberta Nursing Education Administrators (ANEA) pour son leadership en matière de formation en sciences infirmières. Elle a également été la première lauréate du poste de recherche en formation infirmière de l’ACESI. Tout au long de sa carrière, la Dre Myrick a occupé un certain nombre de postes de gestion, dont ceux de doyenne adjointe du programme d’études supérieures et doyenne par intérim de la University of Calgary, mais aussi de doyenne adjointe à l’enseignement et à l’apprentissage à l’école des sciences infirmières de la University of Alberta. De plus, elle a appuyé et promu avec ferveur l’avancement des connaissances des étudiants inscrits à la maîtrise et au doctorat qu’elle a supervisés pendant sa carrière. En ce moment, elle participe à deux études : l’une sur la collaboration interprofessionnelle et l’autre sur les soins infirmiers. Elle détient aujourd’hui le poste de professeure honoraire à la University of Alberta.

Jacinthe Pepin, inf., Ph.D., I-FCNEI

Dre Jacinthe Pepin mène des recherches en formation infirmière, en particulier sur le processus de développement de compétences infirmières, dont le leadership clinique.  Elle s’intéresse aussi à des stratégies de développement de compétences, dont la pratique réflexive en groupe, et elle explore, avec d’autres chercheurs, des moyens d’évaluer les retombées d’interventions éducatives sur la pratique infirmière et les soins aux patients.

Sur le plan des subventions de recherche, Dre Pepin a obtenu une subvention d’infrastructure d’équipe pour 4 ans du Fonds de recherche du Québec – Société et culture, dans le cadre du programme Soutien aux équipes.  Elle est ainsi responsable scientifique de l’Équipe FUTUR qui est Interdisciplinaire (sciences infirmières et sciences de l’éducation) et interuniversitaire (Universités de Montréal, de Laval et de Sherbrooke) et dont les travaux portent sur la formation universitaire centrée sur l’apprentissage des professionnels de la santé.  La programmation de recherche de l’équipe est fondée sur une approche constructiviste et comprend deux axes inter-reliés visant à comprendre 1) comment et pourquoi l’approche par compétences fait une différence dans l’apprentissage de futurs professionnels de la santé; et 2) comment se développent les compétences de professionnels de la santé du début de la formation initiale jusqu’à l’expertise.

Dre Pepin a aussi participé comme co-chercheure à la création du Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ), subventionné par Fonds de recherche du Québec – Santé, le ministère de la santé et des services sociaux (MSSS) ainsi que des partenaires universitaires (2 000 000 pour 2014-2019). Le RRISIQ est né de l’intégration des domaines de recherche clinique, formation et organisation.  Au comité scientifique, elle est représentante du domaine de la formation en sciences infirmières.

Du côté des subventions de fonctionnement, Dre Pepin dirige une méta-synthèse d’études qualitatives sur le développement de compétences chez les professionnels de la santé.  Elle s’appuie sur ses travaux antérieurs qui portaient sur le développement de la compétence du leadership clinique infirmier.  Cette dernière recherche faisait partie d’un programme subventionné par la Fondation Canadienne de la Recherche sur les Services de Santé pour lequel elle était co-chercheure.  Elle est auteure ou co-auteure de 3 des 4 publications découlant du programme qui avait pour titre  « Approche intégrée de la formation initiale et continue des infirmières pour améliorer la qualité du raisonnement et du leadership cliniques ».

Dre Pepin dirige sous ces mêmes thèmes en formation infirmière les travaux de 3 doctorants boursiers d’organismes québécois et nationaux et de 4 étudiantes à la maitrise.  Au cours des 5 dernières années, 13 étudiantes qu’elle a supervisées ont obtenu leur diplôme de l’option formation en sciences infirmières, dont1 au doctorat. Encourageant fortement ses étudiantes à publier, 11/14 publications et 14/29 présentations issues de recherches en formation infirmière, au cours des 5 dernières années, ont une participation étudiante.  Ses travaux sont publiés dans des revues canadiennes et internationales.

Chris Power

Le cheminement de Chris Power dans le monde des soins de santé a commencé en première ligne, en tant qu’infirmière de chevet. Depuis, elle est devenue l’une des figures de proue de la direction des soins de santé au Canada. Son parcours, ses réussites et ses valeurs l’ont amenée à occuper le poste de directrice générale de l’Institut canadien pour la sécurité des patients. Chris détient un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Mount Saint Vincent et une maîtrise en administration des services de santé de l’Université Dalhousie. Elle est directrice accréditée de services de santé auprès du Collège canadien des leaders en santé. Elle détient en outre une bourse de recherche en gestion pour les infirmières-cadres de la Wharton School, de l’Université de Pennsylvanie. En 2003, elle remporte le Prix d’excellence et d’innovation du Collège canadien des leaders en santé et, en 2007, un Prix d’excellence du Halifax Progress Club. Pendant trois années consécutives, de 2007 à 2009, elle a figuré parmi les 100 femmes canadiennes les plus influentes dans la catégorie « secteur public » ce qui lui a valu d’être intronisée au Temple de la renommée en 2010. À quatre reprises, elle s’est classée au palmarès des 50 principaux chefs de la direction du Canada atlantique avant d’être intronisée, en 2013, au Temple de la renommée des 50 meilleurs directeurs généraux. En 2013, Chris a reçu un doctorat honorifique en droit civil de l’Université Saint Mary’s. Chris joue un rôle important en matière de gouvernance, notamment comme présidente du conseil d’administration de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé; coprésidente du Canadian Health Leadership Network (CHLNet); membre du conseil d’administration des Collèges et Instituts Canada et ancienne membre du conseil d’administration des Instituts de recherche en santé du Canada. Chris a agi comme membre du comité consultatif fédéral sur l’innovation en soins de santé. Ce rôle lui a donné un éclairage nouveau sur les nombreux organismes pancanadiens avec lesquels il sera profitable de former des partenariats, de tirer parti de l’expertise pour progresser vers les objectifs de l’ICSP.

Deborah Tamlyn, RN, PhD, FCNEI

La Dre Deborah Tamlyn est chef de file en formation infirmière depuis plus de 30 ans.  Elle a occupé les fonctions de présidente de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) et de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC).  Elle  a occupé le poste de doyenne de la faculté des sciences infirmières à la University of Calgary et à la Dalhousie University. Son implication à l’échelle internationale comprend des projets en Afrique, la Thaïlande, les Pays-Bas, le Japon et le Vietnam.  Son travail a été reconnu par de nombreux prix : la Médaille du Gouverneur général, le prix Woman of Excellence de l’Assemblée législative de Calgary et de l’Alberta, le Prix de distinction du centenaire du le College of Registered Nurses of Nova Scotia (CRNNS) et l’Association des infirmières du Nicaragua. Sa passion pour l’enseignement au premier cycle et aux cycles supérieurs ainsi que sa direction des étudiants de cycles supérieurs s’est concentrée sur les domaines du leadership et de la santé mentale.  Elle a exercé un leadership dans l’élaboration d’un programme accéléré de diplôme en sciences infirmières et d’un programme de doctorat en sciences infirmières à la University of Calgary. Elle a également œuvré à titre de consultante chargée de l’évaluation des études doctorales en sciences infirmières à la Western University et Athabasca University, et elle a agi à titre d’évaluatrice d’agrément pour le programme d’agrément de l’ACESI.  Faisant partie d’une équipe interprofessionnelle pour développer un certificat d’études supérieures en santé mentale et toxicomanies et un premier cycle axé sur la formation en santé mentale dans le programme de B.Sc.inf à la Dalhousie University. Tout au long de sa carrière, son attention s’est arrêtée sur un leadership partagé et le renforcement des réseaux interprofessionnels et des réseaux en sciences infirmières avec pour objectif l’excellence en matière de formation et de soins de santé.  Elle se sent privilégiée de travailler avec autant de collègues magnifiques qui partagent sa vision.

Kirsten Woodend, RN, PhD

Kirsten-Woodend-mod

Dre Woodend est Doyenne de l’école des sciences infirmières de Trent/Fleming depuis 2011.  Son mandat a récemment été reconduit pour cinq autres années.  Au cours de sa carrière, elle a occupé plusieurs postes d’enseignement, de recherche et de direction en sciences infirmières. À l’heure actuelle, elle est  présidente du conseil d’administration de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI).  Avant de se joindre à l’équipe de Trent/Fleming, elle était professeure agrégée à l’Université d’Ottawa.  Elle a agi à titre de directrice ainsi que doyenne associée de l’école des sciences infirmières de l’Université d’Ottawa jusqu’à juin 2010.  Elle est chercheure principale pour le Nursing Best Practice Centre, et était scientifique clinicienne à l’Institut de recherche Bruyère.

Pendant sa carrière, et avant d’être nommé présidente du conseil d’administration de l’ACESI, la professeure Woodend a tenu des postes clés en haute gestion, incluant le poste de directrice de l’épidémiologie en santé publique et directrice de recherche à l’Association des pharmaciens du Canada. Plus d’un million de dollars en subventions de recherche lui ont été accordés à titre de chercheure principale, et plus de trois millions de dollars à titre de co-chercheure.

Cynthia Baker, inf. aut., Ph.D.

Cynthia Baker

Madame Cynthia Baker, docteure en sciences infirmières, est à la fois la directrice générale de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACESI) et professeure émérite de la Queen’s University en Ontario, Canada.  Elle fut directrice de l’école de sciences infirmières et doyenne associée de la faculté des sciences de la santé (Health Science Faculty) de la Queen’s University.  Avant cela, elle a occupé le poste de directrice de l’École de science infirmière de l’Université de Moncton.

L’ACESI est l’organisme national officiel d’agrément pour les programmes des sciences infirmières de premier cycle au Canada.  Madame Baker détient une vaste expérience dans le domaine de l’agrément et elle agit à titre de consultante internationale en matière d’agrément.

Elle détient un baccalauréat de l’Université McGill à Montréal, une maitrise (MPhil) en anthropologie de la University of London, en Angleterre, une maitrise en sciences infirmières de la Dalhousie University en Nouvelle-Écosse et elle obtient son doctorat de la University of Texas aux États-Unis.